Etoiles de Nowell à la noisette et au parmesan

Mais oui, même dans un Donjon de Sorcière renfermant un Preum’s goinfre et névrosé, un Chaudron caractériel, des fioles débordant de mixtures inquiétantes, des bouquins animés, des lutins farceurs et quelques grenouilles violettes, on fête Nowell ! Tu n’imaginais pas, Voyageur, que j’allais laisser passer une aussi belle occasion d’ensorceler de bonnes choses à manger… Justement, voici quelques étoiles que j’ai sauvées pour toi des griffes du Gros Bonhomme Rouge et de l’appétit vorace des lutins :

Velours de chou-fleur au parmesan

Encore une potion fumante dans ton écuelle aujourd’hui Voyageur, très douce, très onctueuse, un peu verte pour faire Chaudronesque, et parfaite pour un soir d’hiver :


Gratin de crozets à la Tétragone mystèrieuse

Je ne t’ai pas abandonné Voyageur, mais le froid a tendance à engourdir mes doigts et mon Chaudron est du coup moins productif*… Pour me faire pardonner et remédier à ton air famélique, voici un petit plat bien chaud et rassasiant : 

* Excuse pitoyable vu les températures et le soleil exceptionnel à Nice en ce moment...



Velouté tout doux au fenouil

Je t’épargne le détail Voyageur, mais le Chaudron passe en mode soupe dès que les températures baissent, cela fait donc plusieurs semaines que les marmites de pot(ion)age se succèdent chaque week-end. Par un heureux hasard, mon Ensorceleur et moi adorons la soupe. La composition varie en fonction des composants de sortilège qui apparaissent dans mes paniers. Celui-ci par exemple, une potion anisée crachouillée par le Chaudron à partir des derniers bulbes de fenouil opalescents de la saison :
Le fenouil étant un légume plutôt aqueux, la potion est très légère et digeste. Comme je voulais qu’elle soit un peu plus rassasiante, je l’ai épaissie avec une poignée de riz soufflé nature (qui a l’avantage de s’imbiber sans nécessiter de cuisson, très pratique pour épaissir une soupe au dernier moment !), pour voir ce que ça donne. Le résultat est très doux, j’ai trouvé que le goût léger des flocons de riz s’accorde très bien avec celui subtil du fenouil. Mais pour relever un peu tout ça, et parce que j’aime beaucoup beaucoup la saveur anisée, j’ai ajouté un trait de pastis, pour voir ce que ça donne encore^^ Et tu peux me croire (ou mieux : essayer par toi-même !), ça donne vraiment bien !

Ce qu'il faut mettre dans le Chaudron
4 bulbes de fenouil
2 branches de céleri
1 cube de bouillon de légumes bio dans 75 cl d'eau
½ verre de flocons de riz
2 cuillères à soupe de pastis
sel, poivre

  • Couper les fenouils en gros morceaux et le céleri en tronçons.
  • Mettre les légumes dans une casserole, couvrir d’eau, émietter le cube de bouillon. Cuire une heure à couvert et à feu doux.
  • Mixer finement au mixeur plongeant, ajouter le riz soufflé, laisser reposer une minute et mixer à nouveau.
  • Réchauffer doucement en ajoutant le pastis, le sel et le poivre.

Tartelettes poire et crème aux noisettes

Toujours faim Voyageur ? Voici un petit sortilège tout en délicatesse, à la noisette et aux poires :



Givre de pommes au cidre

Le Chaudron souffle le chaud et le froid en ce moment ! Après la marmite de soupe bien chaude, les manettes et leviers se sont déplacée en position « été » (ou sorbetière), occasionnant moult panaches de fumée et cliquètements de rouages. Tout ça pour une bien jolie potion aux saveurs d’automne : une glace aux pommes et au cidre.

La Garbure ou soupe des Ogres

Bah alors, ne reste pas sur le pas de la porte Voyageur, tu vas attraper froid ! Je viens de faire un sort au chou de mon panier AMAP et j’ai de quoi te réchauffer (et te plomber l’estomac !) :

Cheesecake au Bailey's ultra crémeux et croustillant

Comme promis, voici un sortilège mettant en scène la pâte sablée croustillante dont je t’ai parlé il y a quelques jours :

Pâte sablée croustillante à customiser

Entre deux chaudrons de confiture au potimarron, je t’ai préparé un sortilège de base fort utile Voyageur : la pâte sablée, qui entre dans la composition de nombre de formules magiques en plus d’être délicieuse en petits biscuits à grignoter.


Des sablés lettrés et croustillants !


Confiture du Samain au potimarron et aux oranges

Pour fêter la nuit du Samain comme il se doit et amadouer les vilains monstres et les lutins qui rôdent autour du Donjon, le Chaudron s’est surpassé avec cette potion aux parfums délicats :

Les petits bonus : tuiles parmesan/sarrasin et mousse aux châtaignes

Je me doutais que tu reviendrais Voyageur ! *
Une bonne soupe faite maison c’est déjà délicieux, sain, réconfortant, tout ça tout ça… Mais si on y ajoute de petits choses à saupoudrer, mélanger, trempouiller, croquants ou mousseux, l'aventure (la vraie) commence !

Velouté décoiffant au potimarron

Ça fait longtemps que tu l’attendais, hein Voyageur ? Le brouet de la Sorcière, celui qui mijote dans le Chaudron en glougloutant, celui qu’on saupoudre de poudres de PerliMpinpIn et de substances douteuses provenant des fioles qui traînent à portée de main… Avoue, tu l’attendais ce bon vieux cliché hein ?^^
Comme un Donjon de Sorcière n’est pas officiellement homologué par la MUG* et la Caisse des Donjons tant qu’il n’a pas été baptisé au brouet, voici la potion qui mettra mon modeste établissement en règle** :

La quête des anneaux...

Nobles Voyageurs, intrépides Voyageuses et représentants du Petit Peuple,
Qu’il soit proclamé en ce jour que damoiselle Sorcière Grenadine aux blanches mains* et son preux** Ensorceleur se sont engagés officiellement dans la périlleuse (et non moins fabuleuse) Quête des Anneaux. À son terme, ils scelleront leur amour par de justes épousailles le vingt-sixième jour du mois de mai deux mille douze.

Le Chaudron, les souris du Donjon, le Dragon de la tour, et les lutins du bois voisin ont ouï dire qu’il y aurait ce jour moult ripailles, festoiement, danses jusqu’aux lueurs de l’aube… Et qu’ils vivraient heureux (et amoureux) pour toujours ! 

Zed Oras
* de farine
** ...mier goûteur


P.S. : Le magnifique dessin plein d’humour est l’œuvre de la très talentueuse Zed Oras. Promis, l’Ensorceleur a repris forme humaine depuis, en échange d'une promesse de mariage (mais il a gardé quelques séquelles dûes à sa nouvelle condition de chat-garou^^).

Cookies craquants du sous-bois

Après des chaussons de faes très light et raisonnables, voici un petit goûter réconfortant et super croustillant :

Chaussons des fées aux épinards et aux fleurs

Je t’avais promis un sortilège mettant en scène les jolis petits épinards de mon panier AMAP, voici ce que le Chaudron en a fait :

Panier AMAP d'automne

Entre donc Voyageur ! La cuisine du Donjon est passablement encombrée mais si tu fais rouler la citrouille qui paresse sous la table tu obtiendra un trône tout à fait confortable (bien qu’un peu dur, mais bon, t’es un aventurier hein, pas une chochotte^^).


Les merveilles, ou la formule secrète

Il y a quelques jours Blomma a publié une appétissante recette en hommage à son papa disparu cette année. Son très joli article m’a drôlement émue (mais oui, il y un petit cœur tendre en chaque Sorcière^^), et il m’a aussi rappelé un sortilège extraordinaire que ma Mamie faisait comme personne : les Merveilles (rien que le nom annonce la couleur, ou plutôt le goût !) :

Les huiles essentielles en cuisine


Pas de petit plat aujourd’hui Voyageur, mais une page envolée de l’étude en vert de la Sorcière !

Comme tu as pu le voir ici ou là, j’utilise parfois les huiles essentielles dans mes formules magiques. J’ai commencé à m’intéresser à ces intrigantes petites fioles il y a deux ans, par pure curiosité d’abord, et plutôt pour un usage cosmétique.
Je n’imaginais pas que le parfum des fruits, herbes, épices et fleurs puisse être capturé de manière aussi fidèle, que le rendu serait aussi dense, pur, coloré. D’un coup c’est tout un monde de possibilités qui s’est ouvert à mon Chaudron émerveillé. Il faut dire que les huiles essentielles ont toutes sortes d’avantages :
- elles parfument intensément moult sortilèges, grâce à quelques gouttes seulement, ce qui est à la fois pratique et économique,
- ce sont des parfums parfaitement naturels qui remplacent avantageusement les arômes artificiels,
- elles sont parfaites pour retrouver des arômes difficiles à rendre en cuisine comme l’anis par exemple, ou le citron sans l’acidité,
- c’est extra pour tester des trucs (évidemment^^): comment découvrir autrement le parfum suave de l’Ylang ylang par exemple ?



Avant tout, il y a des choses importantes à savoir quant à l’utilisation de ces petites fioles magiques, et plutôt que répéter les conseils et indications dans chaque nouvelle recette, je vais tout centraliser ici.






Les huiles essentielles c’est quoi ? il s’agit de l’essence même des plantes extraite par distillation à la vapeur d’eau, ou par pression à froid dans le cas des essences d’agrumes.

Comment les choisir ? On doit trouver sur le flacon l’indication du nom latin de la plante et sa provenance. La garantie H.E.B.B.D. (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie) et un bon indicatif. Il est très important que les huiles essentielles utilisées en cuisine soient bios, c’est-à-dire pures et naturelles, certifiées sans pesticides. On trouve dans ces flacons une concentration d’arômes mais on avale aussi une concentration de pesticides et autres cochonneries si on choisis des huiles de mauvaise qualité.

Précautions : les huiles essentielles sont un concentré très puisant des parfums mais aussi des actifs des plantes. Elles ont d’abord été utilisées pour leurs propriétés médicinales, leur effet sur l’organisme n’est donc pas à prendre à la légère. Elles ne doivent jamais être utilisées dans l’alimentation des bébés, des enfants de moins de 5 ans, des femmes enceintes. Les personnes ayant un terrain allergique doivent aussi être prudentes.



Principes de base alchimiques

Le mélange : Il faut retenir une chose : les huiles essentielles sont hydrophobes, c'est à dire qu’elles ne sont pas miscibles dans l’eau. Pour les incorporer à un sortilège, il est donc nécessaire de les mélanger au préalable à un corps gras (huile, beurre, purée d’oléagineux, jaune d’oeuf…), sucré (miel, sirop) ou alcoolique.

Attention au dosage : ces substances sont tellement concentrées que quelques gouttes suffisent à parfumer un plat entier. Ca surprend au début, on a tendance à vouloir en rajouter, mais il faut vraiment suivre le nombre de gouttes indiqué dans les recettes. La quantité dépend bien sûr de la puissance de l’huile, par exemple, l’huile essentielle d’orange est moins puissante que celle de cannelle (qui parfume déjà tout un cake avec une seule goutte). Dans le doute, il vaut mieux s’en tenir à une goutte par plat quitte à ajuster la fois suivante. Si on cuisine une toute petite quantité de potion magique, la technique du cure-dent est parfaite : tremper le cure dent dans une goutte d’huile essentielle et le plonger dans la préparation en remuant pour diffuser le parfum.

Je découvre petit à petit l’univers parfumé des huiles essentielles et comment les utiliser dans le Chaudron, je suis encore une alchimiste débutante et mon laboratoire reste modeste. Voici celles que j’utilise le plus : orange, orange sanguine, citron, bergamote, menthe poivrée, anis, fenouil.
Tu peux les retrouver dans ces sortilèges par exemple : les crêpes, les financiers à la bergamote, la glace à la menthe poivrée, la sauce saumon et lait de coco, les carrés de céréales...

Une petite potion bonus : l’infusion anisée spéciale digestion

Ce quon met dans le Chaudron
(pour 2 tasses)
500 ml d’eau
1 cuillère à café de miel
1 goutte d’huile essentielle d’anis
1 cuillère à café de graines de fenouil vert
  • Empaqueter les graines de fenouil dans deux morceaux de gaze (ou dans deux boules à thé).
  • Mélanger l’huile essentielle d’anis au miel, répartir dans deux tasses ajouter le fenouil puis l’eau frémissante.
  • Laisser infuser quelques minutes avant de déguster. C’est délicieux et parfait après un repas copieux (genre cassoulet…)


Si tu veux en savoir davantage, grâce à des Ensorceleuses beaucoup plus expertes que moi, je te recommande les remarquables parchemins suivants :
Les huiles essentielles culinaires, Ariane Erligmann, Edisud
Et pour aller plus loin et découvrir les vertus thérapeutiques des huiles essentielles, un excellent grimoire de référence :
Ma Bible des huiles essentielles aux éditions Leduc.s, écrit par Danielle Festy, pharmacienne d’officine et spécialiste du sujet.
 

Images : Aromazone

Pâtes à la truite rosée et au lait de coco

Toujours en appétit, Aventurier ? C’est drôle mais je m’en doutais ^^ Alors voici un petit plat rassasiant, léger et un brin exotique :

La tarte d'enfance pommes et cannelle

Lors de ta dernière visite je t’ai parlé de gâteaux et je parie que ça t’a mis en appétit Voyageur, c'est l’occasion de te faire goûter à ma tarte aux pommes !



La 3ème fête des gâteaux à Grasse

Quelque chose me dit que tu aimes la pâtisserie Voyageur (ne cherche pas à comprendre comment je le sais, c’est un pouvoir spécial de Sorcière), et si tu vis dans le sud-est de la France voici une information qui devrait t’intéresser :
Dimanche 25 septembre, de 14h à 18h, l’Association des Pâtissiers de Restaurant Côte d’Azur (APRECA) organise la 3ème fête des gâteaux  à la Bastide Saint-Antoine de Grasse. L’entrée est gratuite pour permettre au plus grand nombre de Sorcières, Magiciens et autres Invocateurs des pâtisseries d’y participer. Et cerise sur le chapeau pointu, le Grand Sorcier des Pâtisseries Pierre Hermé sera présent et dédicacera ses livres.


Financiers à la bergamote légers comme un nuage

 Tiens, un Voyageur affamé gisant sur le paillasson du Donjon ! Je t’ai abandonné depuis plus d’une semaine et j’en suis vraiment contrite… Laisse moi t’expliquer la raison de mon inquiétant* silence :
- Prend une libraire (moi^^)
+ la rentrée des classes (soit deux semaines de 45 à 50 heures à fourguer des cahiers de TD et Claude Gueux à des élèves neurasthéniques terrifiés par tout ce travail qui les attend**, en essayant de les rassurer parce que, si si, les Liaisons Dangereuses, c’est vraiment passionnant (c'est la pure vérité) et de les convaincre que non non, la Méduse de Lille, ça n’existe pas (mais que la Vénus d'Ille fera très bien l'affaire^^))
+ la reprise des cours de danse (3 heures cette semaine)
= une Sorcière sur les rotules, et aplatie comme une descente de lit… (et un Chaudron qui s’ennuie***).

Mais je t’ai préparé quelques petites douceurs pour me faire pardonner : des petits financiers moelleux et légers au parfum inattendu :




Fusing gratin d'aubergines de la prophétie perdue

Je viens de me rendre compte que je t’ai appâté il y a quelques jours avec une promesse de gratin d’aubergines, que j’ai comme qui dirait oublié. On prétend que les sorcières atteignant leur trentième niveau sèment leurs neurones aux quatre vents… c’est peut-être vrai… Ou bien quelque évènement se trame dans le Donjon ?
De quoi je te parlais déjà ?
Ah oui, revenons au gratin d’aubergines de la prophétie perdue :

Crème glacée pas sage au Bailey's

Salutations Voyageur ! Ca y est, le joli mois d’Août est passé, il est temps de se préparer pour les merveilles de l’automne ! Devine ce qui rend une Sorcière aussi impatiente ? Les citrouilles bien sûr ! Et aussi les potimarrons et les soupes qui vont avec… Mais avant cela, voici une glace délicieusement crémeuse et parfumée qui fait honneur à mon Chaudron d’été :



Confiture des Reines et des Princesses (et des écureuils)

Je sais Voyageur, j’aurais pu choisir moins sibyllin comme nom pour cette délicieuse confiture, mais c’aurait été tellement moins intriguant !
Les Reines, ce sont les reines-claudes, tu l’auras deviné (en plus elles portent joliment bien la couronne, non ?^^). Et si la famille royale des prunes a ses reines, tu conviendras que les petites et délicates mirabelles en sont les Princesses ! Ces dernières n’apparaissent pas sur les images, elles sont parties cabrioler avec les écureuils (c’est-y pas bucolique ?) et ramasser les noisettes qui font craquer la confiture !  

Le gratin qui fait la peau aux courgettes

Je t’ai déjà dit que mon Donjon avait été envahi de courgettes cet été, mais je ne t’ai pas parlé des sortilèges qui vont avec. Je suis donc l’exemple de Nanie et je te présente une de mes formules « vide bac à légumes » : le gratin de courgettes, qui a l’avantage de faire un sort(ilège) à un bon nombre de ces envahisseurs d’un seul coup. Eh oui, quand je ramène une vingtaine de courgettes (des grosses hein) dans ma besace… pour deux… en plus du reste des légumes... il faut bien trouver des solutions pour les consommer rapidement avant qu’elles ne se perdent.


Rizotto au fenouil et citron

Tu dois reconnaître cette potion magique qui revient régulièrement dans les gamelles du Donjon Voyageur ! Après le rizotto vert du Printemps, voici une version toute blanche pour l’été :
Rizotto anisé et acidulé au fenouil

Crumble craquant aux tomates et parmesan

Ah, tu tombes bien Voyageur, j’ai justement besoin qu’on m’aide à faire un sort aux tomates qui envahissent mon Donjon depuis un mois ! De grosses cœur-de-bœuf, des allongées, des cerises, de petites olivettes, des rondes : j’ai droit à toute la famille.
Note bien que je ne m’en plains pas, pour tout dire j’ai décidé d’adhérer à une AMAP pour être sûre de manger enfin de bonnes tomates. Alors, oui, elles sont parfaites … et abondantes, c’est la saison après tout ! Après une tarte d’été délicieuse (et moult salades variées), le Chaudron a crachoté une potion vraiment merveilleuses si on les ensorcelle avec un crumble croustillant.


[Livre] L'école des saveurs - Erica Bauermeister

Surprise aujourd’hui, Voyageur ! Tu vas découvrir une pièce secrète et bien gardée : la bibliothèque du Donjon. Entre donc, grimpe l’escalier en colimaçon, celui qui mène au sommet de la tour, et fais attention à ne pas bousculer les étagères… J’aperçois justement des bouquins en équilibre instable qui ne demandent qu’à choir sur un crâne tout neuf pas encore baptisé.
Voyons, par quoi commencer ?

*La Sorcière se campe nez en l’air et poings sur les hanches devant une haute étagère qui incline dangereusement vers la droite… non, vers la gauche… En fait, tout dépend du sens du vent. Ou plutôt… non, on dirait que quelque chose fait tanguer la cime du Donjon. Serait-ce en rapport avec cet immense œil ambré qui vient d’apparaître dans l’encadrement de la lucarne ? Maintenant que tu y penses, on prétend que les Dragons sont d’une curiosité incontrôlable… On dit aussi qu'ils boulottent les Voyageurs mais celui-ci a l'air plutôt sympathique (toutes proportions gardées).*


Salade toute fraîche avocat crevettes pamplemousse

Je sais bien, je t’ai abandonné toute une semaine et tu dois avoir faim Voyageur ! C’est qu’avec la chaleur qu’il fait actuellement (disons le microclimat invoqué à la pointe de la baguette au-dessus de mon Donjon^^) les sortilèges se résument le plus souvent à une petite salade composée de trucs et de machins piochés dans le réfrigérateur… Pas de quoi fouetter un chat (la Sorcière est une amie des chats de toutes façons), mais cette salade-ci vaut le détour :



Crêpes farine de chataigne et lait d'amande

Tu peux entrer sans crainte Voyageur, j’ai repris les commandes du Chaudron (en admettant qu’une telle chose soit possible) ! J’en ai profité pour préparer un plat de crêpes parfaites pour déguster avec le coulis de fruits rouges :
Au coulis de fraises, amandes et copeaux de chocolat...



Coulis de fraises maison {et eau de Lavoisier}


Je ne t’avais pas encore parlé des délicieux petits fruits. qui font leur apparition sur la table du Donjon chaque semaine, Voyageur ! Fraises, groseilles, framboises, mûres... le tout dans mon panier AMAP.
Miam le coulis de fraises et groseilles !

I

Houmous magique à la purée de cajou

Alors, ce petit tour en balai volant, ça décoiffe, hein Voyageur ! Et comme une Sorcière tient toujours ses promesses (à défaut de suivre sagement les recettes^^) : je t’ai promis le Liban, voici le Liban :





Caviar d'aubergines à l'Indienne

Je t’attendais Voyageur ! Enfile ces lunettes, boucle ta ceinture (ou tes bretelles), agrippe ta besace, et prends place sur le balai volant : je t’emmène en vacances aujourd’hui ! Seulement le temps d’une tartine rassures-toi, je ne peux par abandonner Preums trop longtemps^^. Paré au décollage !



Les Sartines

Ce sera un petit en-cas tout simple que tu trouveras dans ta gamelle aujourd’hui Voyageur :



Stylish blogger award

C'est le Chaudron qui est content d'avoir reçu une récompense ! Un grand merci à Nanie d'avoir distingué mon Donjon, ça m'a fait très plaisir !


Et quand on reçoit un Stylish Blogger Award et qu'on est une Sorcière bien élevée on fait quoi ?
- On remercie la personne qui nous l'a attribué et on indique le chemin de sa taverne (fait !)
- On montre à quoi ressemble ce prix (fait aussi !)
- On révèle 7 choses sur soi. C'est parti !
1- Je suis rôliste (rien à voir avec le roller, ça veut dire que je pratique le jeu de rôles ^^), d'où le ton très "contes de fées" de mon Donjon. Et je sais que certaines m'avaient démasquée !
2- Je suis incapable de suivre une recette à la lettre (même les miennes !), je change toujours des ingrédients, des quantités (en diminuant presque toujours les doses de sucre par exemple), j'ajoute des épices ... Beaucoup plus amusant !
3- Ma cuisine ressemble de plus en plus à une épicerie, avec des bocaux de céréales qui font pencher les étagères, des flacons d'épices et herbes dans les placards, des poudres de perlinpinpin dans les coins...
4- je lis beaucoup beaucoup, normal, je suis libraire !
5- Je danse le Rock et le Lindy Hop (une danse en couple avec des mouvements de charleston), ça détend et met de bonne humeur.
6- J'adore dessiner mais ça fait très longtemps que je n'ai plus pratiqué ;(
7- Et le plus passionnant pour la fin : je sais faire bouger mes oreilles, parraît que très peu de gens y arrivent (la gloire quoi^^).
- On attribue un award à 7 blogs qu'on aime, et on va les prévenir :
Green Geek Food
Une plume dans la cuisine
Pralinette est là...
Et on sera copains avec les oiseaux
On dîne chez Nanou
Sunny délices
Miss crumble

Tarte d'été aux tomates




Je ne suis pas très douée pour faire durer le suspens, alors voilà à quel sortilège a servi la pâte brisée de la dernière fois : La tarte parfaite des beaux jours, aux tomates de mon AMAP. Et comme ces tomates-là sont délicieuses (presque autant que celles du jardin de mamie !), on en met beaucoup beaucoup dans la tarte, pour qu’elle soit bien volumineuse. Avec en plus du jambon et de fromage à raclette pour gratiner, on obtient un plat complet :

Pâte brisée véritable {à customiser}

Je sais, ce n'est pas le sortilège le plus foudroyant du Grimoire, et j'ai même hésité à t'en parler Voyageur : la pâte brisée, rien de plus basique... Mais justement, comme cette formule sert très souvent dans mon Donjon, voici la recette une bonne fois pour toute, et qu'on n'en parle plus (non mais^^). Et puis basique, basique... c'est vite dit ! 



Ce qu’il faut mettre dans le Chaudron
200 g de farine
100 g de beurre
1 pincée de sel
un peu d’eau froide
  • Mélanger la farine et le sel.
  • Ajouter le beurre en morceaux, les écraser entre les doigts sans trop pétrir.
  • Ajouter l’eau très froide pour lier. La quantité dépend de la farine utilisée, disons environs 10cl. Former rapidement une boule et laisser reposer au moins 1 heure au réfrigérateur.

Notes aux sorciers :
On peut utiliser toute sorte de farines pour réaliser la pâte brisée : blanche ou complète, kamut, sarrasin, épeautre… Si on utilise des farines complètes ou autres que le blé, penser à ajouter un peu plus d’eau car les farines de châtaigne ou de maïs par exemple « boivent » beaucoup.

Pour précuire à blanc un fond de tarte : l'abaisser dans un moule à tarte beurré et passé au congélateur et remettre le tout au réfrigérateur le temps de préchauffer le four. il faut enfourner la pâte très froide sinon elle va gonfler et retomber pendant la pré-cuisson.



Ca c’est la formule de base, qui sert pour les sortilèges sucrés comme salés, telle qu’écrite sur la première page du Grimoire et enluminée de moult arabesques. Et comme tu le sais, toute potion de base peut – doit – être bricolée, améliorée, arrangée… C’est drôle mais quand je prépare de la pâte, ma main est systématiquement attirée par les bocaux et fioles de graines, herbes, épices, et autres poudres de perlinpinpin (y aurait un envoûtement la-dessous que ça ne m’étonnerait pas…).
Là, j’ai ajouté une cuillère à soupe de graines de lin, une de graines de courges, et une de sauge séchée. Mais j'ai aussi testé (et gribouillé dans le Grimoire) :
Pour les tartes salées : thym, graines de pavot, de sésame, curry en poudre, zeste de citron râpé, une cuillère de polenta crue (pour le croustillant)…
Pour les tartes sucrées : une cuillère à soupe de sucre, cannelle, épices à pain d’épice, écorce d’orange séchée, poudre d’amande (à la place du même poids de farine), fève Tonka râpée, une cuillère de semoule de blé fine (voir ci-dessus)…

Et demain, je te montrerai comment ensorceler cette formule pour en faire une tarte d'été aux tomates (et autres bonnes choses).