Fusing gratin d'aubergines de la prophétie perdue

Je viens de me rendre compte que je t’ai appâté il y a quelques jours avec une promesse de gratin d’aubergines, que j’ai comme qui dirait oublié. On prétend que les sorcières atteignant leur trentième niveau sèment leurs neurones aux quatre vents… c’est peut-être vrai… Ou bien quelque évènement se trame dans le Donjon ?
De quoi je te parlais déjà ?
Ah oui, revenons au gratin d’aubergines de la prophétie perdue :

Il est bien doré, hein, mon fusing gratin ?
« Pourquoi fusing ? » Lis-je dans ta cervelle de voyageur insouciant et indiscret (j’ai le plaisir de t’informer que tu as été victime d’un sortilège de Lecture des pensées^^). L’explication est que ce sortilège est le résultat d’un choix impossible entre une délicieuse formule de moussaka (miam le bœuf haché !) et les aubergines à la parmesane  (re-miam la mozzarella de bufflonne !). Donc j’ai mélangé les deux. Ca fait gagner une page dans le Grimoire. Mais ça ne marche pas à chaque fois *. Pour la formule magique de la moussaka, tu peux la trouver chez Hécate.


Ce que le Chaudron a fusionné
2 belles aubergines
300 g de bœuf haché à 5% de MG
2 boules de mozzarella de bufflonne
40 g de parmesan
250 g de coulis de tomates
1 petit oignon rouge
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à café de sucre
sel, poivre, thym

  • Couper les aubergines en tranches fines (3 mm) et les étaler sur la plaque du four. Saupoudrer de sel fin et laisser dégorger 15 minutes, puis éponger soigneusement l’eau rendue. Mettre au four à 180 °C pour 20 minutes. Les aubergines vont perdre pas mal de volume, c’est normal.
  • Pendant ce temps, préparer le bœuf : hacher l’oignon, le faire suer dans de l’huile d’olive. Ajouter la viande et la faire dorer. Verser le coulis de tomates, ajouter un peu de sucre pour corriger l’acidité, le thym, saler et poivrer et laisser mijoter 15 minutes.
  • Couper la mozzarella en tranches de 5 mm d’épaisseur. Mixer grossièrement le parmesan.
  • Pour monter le gratin j’ai fait cet empilement :
1 - bœuf tomate en essayant de mettre plus de viande que de sauce (enfin, c'est vraiment un tri grossier, pas la peine de trop s'embêter)
2 - moitié des rondelles d’aubergines
3 - moitié des rondelles de mozzarella + moitié du parmesan
4 - reste des aubergines
5 - reste de sauce au bœuf (avec plus de sauce tomate que de viande donc, bravo à ceux qui suivent^^)
6 - Mozzarella et parmesan
  • Et hop, au four pour 30 minutes à 180°C + 15 minutes à 220°C pour faire gratiner.
Note aux Sorciers :
Si les aubergines sont bios, inutile de les éplucher, il suffit de les laver.
Il faut absolument faire rendre leur eau aux aubergines, sinon le plat tourne à la mare aux grenouilles.
Le sortilège doit être lancé avec de la mozza de bufflonne, c'est vraiment meilleur et la texture est bien fondante/filante.

* Les fusing crevettes-melba, ça marche pas il parraît…

10 commentaires

  1. Cool ! Enfin une recette avec des aubergines sans 3 litres d'huile !!!
    Bon, je sais ce que je vais faire à manger dimanche :)

    RépondreSupprimer
  2. Derrière la cabane de la sorcière se trouvent nombre de lieux que Preums préfère éviter. L'un de ces lieux est la Mare aux grenouilles.

    Ce qui rend l'endroit inquiétant, ce n'est pas la proportion surprenante de grenouilles qui parlent ("Je suis un Prince transformé; pitié délivrez moi !", "Je suis un simple bûcheron, je ne voulais pas me montrer insultant envers la Sorcière ! je m'excuse !", "Je suis venu vous parler de Dieu. Avez-vous lu nos textes sacrés ?").
    Non.
    Ce qui rend l'endroit inquiétant c'est qu'il sent l'aubergine et que ses occupantes bavardes ont une curieuse couleur violette...

    RépondreSupprimer
  3. Je fusionnerais bien un peu moi!....

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour les compliments ! Désolée de ne pas avoir photographié l'intérieur du gratin, on l'a dévoré trop vite^^
    Sur ce, je m'en retourne nourir mes grenouilles violettes !

    RépondreSupprimer
  5. Un gratin avec l'un de mes légumes préférés, fondant et bien doré, non je n'y résiste pas!

    RépondreSupprimer
  6. Ah non, moi je suis pas violette, mais toute verte avec des reflets jaunes ^^

    RépondreSupprimer
  7. Preums observe Arsinoe l'air dubitatif. Qu'a donc fait la Sorcière pour mettre cette pauvre bete dans cet état ? Elle lui a fait goûter un mélange citron/mousse de petits pois ?
    Ou alors c'était un prince qui, au moment où il a été transformé, se promenait avec une banane à la main ?
    Bigre...!

    RépondreSupprimer
  8. J'aime tellement les aubergines! Il a l'air appétissant ton gratin! ;)

    RépondreSupprimer
  9. Merci Pralinette ! Bientôt la saison des aubergines, ce sera l'occasion d'essayer !

    RépondreSupprimer