La tarte d'enfance pommes et cannelle

Lors de ta dernière visite je t’ai parlé de gâteaux et je parie que ça t’a mis en appétit Voyageur, c'est l’occasion de te faire goûter à ma tarte aux pommes !




Cette tarte c’est toute une histoire qui remonte à loin... C’est le tout premier sortilège qui ait été tracé en lettres de feu dans mes Grimoires successifs, le premier gâteau que j’ai bricolé toute seule, celui qui a été de tous mes anniversaires aussi loin que je me souvienne. Parce que vois-tu, j’étais une petite Sorcière assez peu portée sur les pâtisseries et les sucreries, et le seul gâteau que je dévorais avec plaisir c’était la tarte aux pommes. De Maman. Uniquement*. (pas psychorigide la petite Sorcière^^)
Hors de question de me faire desserrer les dents pour une tarte du pâtissier, avec une pâte molle (horreur...), de la crème trop sucrée (...et damnation), et pire que tout, du… glaçage !
Non non non, ma formule de la tarte parfaite (à mon goût mais j’espère te convertir !), bidouillée, améliorée au fil des années, avec parfois quelques variantes, la voici : une pâte bien cRouStillAnte, des pommes acidulées, de la cannelle, un peu de sucre et c’est tout. Avec un petit tour de magie quand même : des pommes en tout petits morceaux sous les rosaces, qui compotent avec la cannelle et donnent une tarte bien crousti-fondante. Cette tarte aux pommes, je crois que tous mes amis et cobayes y ont eu droit, et ma foi, il me semble qu’il n’en est jamais resté une miette !

* Voire celle de Mamie si j’avais décidé d’être accommodante...



Ce que le Chaudron mélange les yeux fermés
1 pâte brisée sucrée
5 pommes acidulées (type Pink Lady)
cannelle en poudre
sucre vanillé Lavoisier (2 cuillères à soupe)
  • Étaler la pâte et garnir un moule à tarte beurré et fariné.
  • Éplucher les pommes. Découper deux pommes en tout petits morceaux et les répartir au fond du moule. Saupoudre d’un peu de sucre et de cannelle.
  • Couper le reste de pommes en lamelles fines et les disposer par-dessus en formant une rosace. Saupoudrer de cannelle et de sucre.
  • Utiliser les chutes de pâte pour former des croisillons sur la tarte. Mettre au four 30 minutes à 180°C.
Notes aux sorciers :
La formule de base de la pâte brisée se trouve sur cette page du Grimoire. Pour une tarte sucrée, on peut l’enrichir d’une cuillère à soupe de sucre, d’une cuillère de poudre d'amande, de graines de pavot, d'écorce d’orange en poudre...
Des amandes effilées saupoudrées sur la tarte aux pommes sont fortement recommandées !



9 commentaires

  1. Voire celle de ma Môman, (sans cannelle chez nous !)
    Mais du coup, je fais un complexe de la tarte aux pommes, car la mienne ne sera jamais aussi bonne !!!

    RépondreSupprimer
  2. Les tartes aux pommes : un classique, mais on a chacune SA recette :-)
    Moi aussi, elle me rappelle des souvenirs d'enfance.
    Sur celle de notre famille, ma mère versait 1 sachet de sucre vanillé en sortant du four : ainsi, il fondait légèrement pendant que la tarte refroidissait... sans brûler ou être trop caramélisé :-)

    RépondreSupprimer
  3. Miam miam ! Elle a l'air bien appétissante ta tarte :)

    RépondreSupprimer
  4. Arsinoe Et ta tarte sera la meilleure du monde pour ta Crapouillette !
    Mély Je note l'astuce, la recette évolue sans cesse, même si la base ne change pas. J'essaierai le sucre vanillé la prochaine fois !
    Nanie Merci ! Ca me fait penser que tu n'y as pas encore goûté... diantre, un cobaye potentiel qui y a échappé^^

    RépondreSupprimer
  5. J'adore la tarte aux pommes. Le jour où je réussirais une aussi belle que toi, je serais super super heureuse! Moi je les aime 100% nature, sans sucre ajouté, ainsi je me régale sans (trop de) culpabilité :-) Mais honnêtement, je ne dirais pas non à la tienne non plus ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Malgré la faim, Preums a tenu bon.

    Comme il l'avait prévu, la Sorcière a essayé de le capturer pour le plonger dans le Chaudron, et comme il l'avait imaginé, elle a essayé de l'amadouer avec de la nourriture empoisonnée.
    Des pommes empoisonnées... franchement les Sorcières n'ont aucune imagination ! Et le fait que ces pommes soient présentées sous la forme d'une tarte n'est que malice et poudre aux yeux !

    Quoi qu'il en soit Preums n'est pas sorti de sous l'armoire, malgré l'insistance avec laquelle la Sorcière présentait l'écuelle généreusement garnie de pâte dorée et de pommes fondantes. Evidemment il s'est surpris à plusieurs reprises avancer dans un état second en direction de l'odeur ensorcelante, mais Preums a su à chaque fois reprendre le contrôle de lui même grâce à la puissance de sa volonté.

    Sauf une fois...
    Et maintenant Preums attend la mort, l'estomac bien rempli et le pelage plein de miettes. Il devrait sans doute pleurer et se lamenter sur son sort, mais la digestion a toujours eu un effet anesthésiant et il sent ses paupières lourdes se fermer toutes seules.

    Même si il devait ne pas se réveiller, Preums est fier de lui : Il a tenu plusieurs dizaines de secondes face à un déchaînement de sorcellerie cullinaire !

    RépondreSupprimer
  7. Sur la mienne, j'ajoute une garniture avec de l’œuf, du lait et un peu de sucre de canne, ça rend les pommes moelleuses.

    RépondreSupprimer
  8. Oui oui, je me souviens d'une tarte aux pommes goûtée chez toi il y a... 9 ans ? (Ca nous rajeunit pas ma bonne dame^^)

    RépondreSupprimer
  9. Preums se souvient d'une tarte aux pommes avec de la noix de muscade dessus, et tombe inanimé à ce seul souvenir...

    RépondreSupprimer