Cheesecake au Bailey's ultra crémeux et croustillant

Comme promis, voici un sortilège mettant en scène la pâte sablée croustillante dont je t’ai parlé il y a quelques jours :



J’ai déjà lancé ce sortilège, tu t’en souviens peut-être, avec une formule qui nous convenait presque parfaitement à mon Ensorceleur et moi. Presque, c’est pas mal, mais le Chaudron a eu la lubie de trouver comment l’améliorer (et moi une grosse grosse envie d’une bonne part de cheesecake crémeux donc je l’ai laissé faire^^).
Les défis et solutions :
1- obtenir une base en biscuit croustillante même au centre du gâteau : j’ai utilisé donc la fameuse pâte sablée aux flocons de riz, recouverte d’une fine couche de chocolat pour éviter qu’elle ne se ramollisse au contact de la crème. L’astuce fonctionne parfaitement et en plus c’est trop bon !
2- une crème plus légère pour contenter l’Ensorceleur du Donjon : j’ai enlevé la farine de la crème, elle est inutile finalement, et le gâteau est un peu moins compact mais toujours aussi fondant.
Comme c’était aussi une occasion de tester de nouveaux parfums, j’ai parfumé la crème au Bailey’s et mélangé le chocolat à du beurre de cacahuète. Déjà, le beurre de cacahuète seul c’est pas mal, mélangé au chocolat ça devient délicieux, mais associé à la saveur du Bailey’s, c’est tout simplement irrésistible !


Ce qu’il faut laisser le Chaudron mélanger
Pour le fond :
75 g de chocolat noir
2 cuillères à soupe de beurre de cacahuète
Pour la crème :
300 g de fromage frais (type Saint-Morêt)
200 g de faisselle
200 g de mascarpone
120 g de sucre
3 œufs
15 cl de Baileys
  • A faire la veille !
  • Préparer la pâte sablée au moins une heure avant de l’étaler et la mettre au frais.
  • Préchauffer le four à 180°C (th 6). Tapisser de papier sulfurisé beurré (côté beurre contre la paroi du moule) un moule de 20 cm de diamètre à bords hauts et fond amovible.
  • Étaler la pâte brisée et la tasser au fond du moule et mettre au four à 180°C pour 20 minutes.
  • Faire fondre le chocolat au bain-marie avec le beurre de cacahuète. Recouvrir le biscuit de chocolat fondu, laisser refroidir et mettre au frais pour faire durcir le chocolat.
  • Fouetter le fromage frais, la faisselle et le mascarpone quelques secondes, juste pour lisser.
  • Ajouter les œufs, le sucre et le Bailey’s. Fouetter quelques secondes pour bien mêler le tout. Verser sur la croûte.
  • Mettre au four 15 minutes à 180°C puis baisser la température à 90°C et laisser 45 minutes de plus. Laisser refroidir 1h dans le four entr’ouvert. Puis, à température ambiante.
  • Placer le cheesecake au frigo, pendant minimum 12h.
Notes aux sorciers :
J'utilise un moule de 20 cm de diamètre, bords hauts à charnière, et fond amovible. Les quantités sont pile ce qu'il faut pour le remplir.
Il est important de respecter la température de cuisson douce sinon la crème devient pâteuse.
Une nuit au froid, c’est un minimum pour que le gâteau prenne bien.
Pour que le dessus du gâteau ne se fendille pas il faut :
- Le laisser refroidir progressivement dans le four éteint pour éviter le choc thermique
- Tapisser les parois du moule de papier cuisson permet aussi au gâteau de se rétracter pépère en refroidissant, sans adhérer au moule ce qui provoquerait des fissures

On voit bien la couche de chocolat !

7 commentaires

  1. Miammmm ! Moi aussi je compte en refaire un ces jours-ci ! Décidément ;) Et sinon, dis, t'as reçu mon mail concernant le salon du palais gourmand ?

    RépondreSupprimer
  2. Oui oui, merci ! J'ai vu sur ton blog que ça avait l'air très chouette !

    RépondreSupprimer
  3. Preums entend la Sorcière se vanter auprès de ses rivales qu'elle a encore perfectionné son sortilège d'invocation de Cheesecake.
    "Il suffisait d'ôter la farine de la liste des composantes !"

    Si Preums pouvait parler, il ferait volontiers remarquer que cette découverte tient plus au fait qu'il n'y avait plus de farine dans le royaume entier suite aux expérimentations de la Sorcière sur la "croustillance" des biscuits sablés, plutôt que du génie de la Sorcière elle-même.
    Mais d'une part l'orgueil de la Sorcière n'apprécierait pas et Preums serait bien vite transformé en quelque-chose d'horrible (c'est-à-dire en quelque-chose d'encore plus dérangeant à voir qu'il ne l'est actuellement). D'autre part Preums à une contracture/luxation de la mâchoire suite à sa consommation effrennée et forcée de biscuits sablés.

    Il est donc heureux pour tout le monde que Preums ne puisse pas s'exprimer.

    RépondreSupprimer
  4. j'adore il a l'air vraiment mais vraiment extra !

    RépondreSupprimer
  5. Il l'est, tu peux me croire sur parôle... ou bien faire la recette pour goûter^^ Merci pour ton gentil commentaire !

    RépondreSupprimer