Tzatziki tout frais anisé

Salutations Voyageur ! Voila pour toi : une potion toute fraîche et légère aujourd’hui, un grand classique des petites recettes d’été mais réarrangée par le Chaudron.




Il y a encore deux ans, je me fournissais en Tzatziki au supermarché. De mon point de vue de l’époque, c’était assez satisfaisant au niveau du goût… il faut dire que je n’avais pas beaucoup d’expérience de la chose. Bref, tout allait pour le mieux, mon Ensorceleur et moi trempouillions allègrement nos tacos dans ces ridicules petits pots de 50g, et puis un jour, j’ai eu l’idée de regarder le prix au kilo (Damned !) et de lire la composition (re-Damned !). Depuis, je me suis jurée que JAMAIS, NON, JAMAIS * un de ces pots en plastique ne franchirais plus le seuil de mon Donjon. Vu que fait maison c’est :
1 – drôlement plus économique
2 – plus sain, sans additifs, conservateurs, et autres joyeusetés
3 – tellement meilleur au goût, et de loooooooin (J'enfourche mon balais et je reviens)
4 – un sortilège des plus faciles à lancer
Quatre raisons ne te suffisent pas Voyageur ? Tu es dur en affaires ! Dans ce cas j’ajoute que 5 - si on le prépare soi-même, on peut en faire de grandes quantités. Mais si, c’est une très bonne raison, goûte, tu vas comprendre ^^


Là c’est préparé avec des concombres bios de mon panier AMAP, de la faisselle tout ce qu’il y a de plus nature, de la menthe… Et puis une petite touche ensorcelée qui change tout : la saveur délicatement anisée du fenouil, et celle un peu exotique du citron vert.





Ce qu'il faut mélanger dans le Chaudron
2 petits concombres
1 petit bulbe de fenouil
500 g de faisselle
2 cuillères à soupe de jus de citron vert
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 petit bouquet de menthe fraîche
quelques brins de ciboulette
1 gousse d’ail
du gros sel, poivre, herbes de Provence
  • Éplucher les concombres, une bande de peau sur 2, les couper en tout petits morceaux, et les faire dégorger ½ heure dans une passoire en les saupoudrant de gros sel. Presser pour exprimer le maximum d’eau.
  • Hacher le fenouil bien fin.
  • Mélanger au fouet la faisselle, le citron vert, 1 cuillère d’huile d’olive, les herbes ciselées et l’ail haché. Ajouter le concombre et le fenouil.
  • Arroser avec le reste d’huile d’olive avant de servir.

Notes aux sorciers :
Si les concombres sont bios, pas trop gros et de saison, on peut se passer de l’épluchage, et ils dégorgent très peu.
Pour ciseler les herbes, le mieux est de procéder aux ciseaux. On les rassemble en un petit paquet bien roulé, et on taille bien fin. Il ne faut pas les hacher au robot, ça donnerait une bouillie verdâtre peu ragoutante...

* Les Sorcières sont facilement grandiloquentes en privé...

5 commentaires

  1. Trois formes oblongues louvoient parmi les ombres de l'antre de la Sorcière, en direction de la silhouette endormie. Ce sont les concombres tueurs qui viennent étriper Preums, qui s'est endormi sans aucune prudence après son dernier festin ! Les formes se rassemblent silencieusement autour de sa couche, s'immobilisent et se redressent de toute leur vertigineuse hauteur, puis s'abattent et...

    ... et Preums se réveille en sursaut et en sueur, en se disant qu'il ne devrait pas se coucher juste après un copieux repas : il a tendance à faire de mauvais rêves.
    Pffff, des concombres tueurs.
    N'importe quoi...

    RépondreSupprimer
  2. La reyne de la bechamel1 juin 2011 à 12:22

    Recette testé et approuvée depuis longtemps :)
    En effet, c'est bon le Tzatziki, mon seul problème c'est qu'étant seule à en manger dans ma chaumière, les grandes quantités sont...trop grandes!
    Mais donc, je la recommande chaudement en été, c'est frais, c'est bon!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Yulia !
    Reyne C'est gentil de revenir me voir. Le Tzatziki se conserve bien 3 jours dans un saladier couvert de film, et il faut dire qu'au Donjon, ça nous fait des repas complets !

    RépondreSupprimer
  4. Mon archer de Toran, il aime pas les concombres, c'est pas juste !

    RépondreSupprimer