Bienvenue

Salutations voyageur ! Entre, installe-toi, ôte ta cape et prend donc un bol de thé... Et puis tiens, goûte, j'ai testé un truc ! La carte ? J'y travaille Voyageur, regarde autour de toi, choisis ce qui te fait plaisir, bricole les recettes... Fais comme chez toi (mais enlève tes pieds de la table !). Ah, une dernière chose : ne t'approche pas trop près du Chaudron, il s'y passe des choses bizarres...



mardi 24 avril 2012

Confit de lait de noisette (il se passe des choses étranges dans le Donjon)

* La Sorcière s’extrait  grand’ peine de l’amas de parchemins dans lequel elle pataugeait en maugréant barbotait allègrement. Sur ces parchemins on peut déchiffrer des inscriptions aussi sibyllines que « plan de table », « déroulement de la cérémonie », « déclaration des témoins », « essayage robe »… Echevelée, elle regarde avec stupeur l’aventurier famélique qui se tient sur le seuil du Donjon…*

Mais… mais… entre donc Voyageur… Par les écailles du Dragon de la tour sud, je ne m’étais pas rendu compte que ma table était restée vide si longtemps !  Voyons, il te faut du sucre pour te requinquer, c’est cela, du sucre ! Justement j’ai une petite potion de soin expérimentale mais très convaincante, tout juste sortie du Chaudron : de la confiture de lait de noisette.
Cette formule magique ressemble à celle de la confiture de lait, à la différence qu’elle est entièrement végétale. Bon, l’autre grosse différence est qu’il faut commencer par traire ces fichues noisettes. Ca c’est la partie « amusante » du sortilège, mais bien sûr, vu la taille desdites noisettes, il faut avoir de toutes petites mains… ou de toutes petites pattes… et être soit très motivé, soit très affamé… comme Preums en fait, qui s’est montré très efficace !
Si tu n’as pas comme moi de familier serviable (et intéressé), c’est une tâche gratifiante que je t’encourage, Sorcière, Sorcier, à déléguer aux prisonniers de tes geôles souterraines ou à ton bataillon de lutins, ils vont adorer ^^ gnierk gnierk


Ce qu'il faut jeter dans le Chaudron
1 litre de lait de noisette
500 g de sucre blond bio
2 cuillères à soupe de miel
1 gousse de vanille
10 cl de crème amande cuisine
  • Verser le lait de noisette, le sucre et la gousse de vanille fendue et grattée dans une casserole à fond épais.
  • Porter à ébullition en remuant à la cuillère en bois pour bien dissoudre le sucre.
  • Baisser le feu après 10 minutes et laisser cuire doucement deux bonnes heures en surveillant de temps en temps pour éviter que la préparation déborde.
  • Au bout d’une heure, la potion doit avoir commencé à épaissir et à caraméliser. Monter le feu et remuer sans cesse jusqu’à obtenir une texture proche du miel épais.
  • Ajouter la crème amande cuisine en remuant toujours et cuire encore 15 minutes.
  • Verser dans des pots ébouillantés et conserver à température ambiante.
Note aux sorciers :
Le miel est important car il permet d’éviter la cristallisation du confit de lait noisette, qui se gardera mieux.
Ces quantités permettent d’obtenir à peu près deux pots à confiture de potion, la préparation réduit beaucoup en cuisant.
Le résultat : une pâte à tartiner dont la texture ressemble beaucoup au miel, au goût de noisette subtil. Je pense que pour accentuer la saveur noisette, je tenterai de remplacer la crème amande cuisine par une grosse cuillère à soupe de purée de noisette nature. Là c’est déjà très bon, très sucré, mais du coup parfait dans un plat de pommes au four par exemple.

7 commentaires :

LadyMilonguera a dit…

Oh la la... comme ça a l'air terrible !

Arsinoe la Crapaude a dit…

Slurp !!!
Mais la tarite des noisettes me branche pas trop... On en trouve où du tout prêt ? Magasin bio ? Et tu crois que ça peut marcher avec du lait d'amandes (ça, je sais qu'ils en font chez Bjorg) ?
Bises, félicitations pour votre grand jour :)

Preums a dit…

D'habitude la Sorcière prend du temps à mélanger des produits sans se donner d'objectifs évidents, puis autant de temps à tester les propriétés du fruit de ses expérimentations (Preums intervient à la phase "Est-ce que c'est comestible ?").

Mais depuis qu'on entend parler de mariage dans le Donjon, la Sorcière semble au contraire avoir une idée du résultat qu'elle veut obtenir et essaye toutes les combinaisons de réactifs possibles pour y parvenir. Ainsi elle a placé à côté du Chaudron un peu de poudre d'or avec un écriteau "Ceci est mon Objectif" inscrit dessus.

Ces considérations échappent cependant quelque peu à Preums, à qui la Sorcière a demandé de se tenir sur un tonnelet sur le perron du Donjon, et d'y traire des noisettes jusqu'à ce qu'on lui dise enfin d'arrêter. La Sorcière lui a mis autour du cou une petite pancarte en lui expliquant que c'est pour signifier à tous qu'il est sa créature favorite.

Preums arbore donc avec une immense fierté la mention "Pour la traite de noisettes - A louer"...

Grenadine a dit…

C'est en effet assez terrible... pour la ligne^^
Le lait de noisette se trouve aussi plus simplement dans les magasins bios, voire au rayon bio du supermarché. Au lait d'amande ça fonctionnera tout pareil, mais le goût sera beaucoup plus neutre, ça ferait un bon caramel à tartiner je suppose...

Grenadine a dit…

Ce que Preums n'a pas remarqué, tout occupé à sa noble tâche, c'est le deuxième écriteau d'objectif de la Sorcière, après la poudre d'or : utiliser ladite poudre pour en forger une paire d'anneaux uniques (si si) destinée à asservir définitivement l'Ensorceleur...

Hécate Lomëwen a dit…

Si on n'a pas de prisonnier dans ses geôles, on peut compter sur son magasin bio qui vend en vrac des noisettes décortiquées, ouf !
Et pour le lait, les veinardes ayant une machine à laits végétaux (comme moi, gniark gniark gniark) n'auront pas trop à se fatiguer pour cette partie du sortilège.
Par contre pour la suite, quelle patience !
En ce qui concerne la confiture de lait classique, j'ai une recette rapide de feignasse : on achète des boîtes des lait concentré sucré, on met ces boîtes (entières, non ouvertes, si si !) recouvertes largement d'eau dans une cocotte-minute, on met à chauffer et on arrête 30 minutes après les premiers tours de la toupie. Le plus dur est d'attendre que cela refroidisse pour ouvrir les précieuses boîtes.
PS : prendre des boîtes SANS ouverture facile.

Grenadine a dit…

Un extracteur de laits végétaux... Vraiment, il y a des drôles de choses dans ton arbre^^ Je me demandais si le goût est très différent de ceux achetés tout faits ? Noté pour la confiture de lait de vache, je connaissais la technique mais pas l'inportance de prendre une boite sans ouverture facile. Là je pense que je me serais fait avoir^^