Le Donjon a 1 an !

Et voila, cela fait un an que j’ai ouvert les portes du Donjon aux voyageurs errants et affamés !
Une belle année ensorcelée et pleine de surprises, laisse moi te raconter…
Au départ, je voulais simplement partager les sortilèges inscrits dans mon Grimoire avec d’autres magiciennes et sorciers, et archiver ces formules pour y avoir facilement accès.
Evidemment, les choses ne se sont pas tout à fait du tout passées comme ça, et mon Donjon a connu moult chamboulements :

- Le plus évident, pour l’Ensorceleur qui partage ma vie (et mes repas^^) et pour mes cobayes : je cuisine vraiment plus qu’avant, et beaucoup plus varié aussi.

- J’ai rarement reproduit les sortilèges du Grimoire (pourtant bien rempli). À la place j’ai testé plein de nouvelles saveurs, ustensiles, formules, j’ai osé beaucoup plus d’associations parfois hasardeuses… En fait, je me suis beaucoup beaucoup amusée ! (Et le Grimoire est encore plus gribouillé !).

- Une nouvelle manière de s’alimenter s’est fait sa place dans mon Donjon. C’est passé d’abord par l’adhésion à une AMAP (par ici les légumes maudits que je n’aurais jamais pensé acheter dans un supermarché !). Il y aussi la découverte des boutiques bios et de leurs trésors dont je ne peux plus me passer : comment je faisais avant, sans les flocons de céréales, les purées d’amandes, noisette etc., les farines variées, les laits végétaux… ?

- On a pu entendre dans le Donjon des conversations comme :
La Sorcière : Saperlipopette*, les photos des crousti-moelleux-fondants sont encore ratées… Tant pis, faudra que j’en fasse d’autres…
L’Ensorceleur (l’air ravi) : Ben tu parles d’un problème !

- Le Donjon s’est rempli de vaisselle dépareillée et ravissante, de nappes et tissus désassortis… Au grand désespoir de mon Ensorceleur, préposé au nettoyage et au rangement de la vaisselle. Mais tu comprends, « c’est tellement joli ce bol avec les fleurs, et cette assiette en grès, c’est pour les photos ! »** Voyons le bon côté des choses : l’Ensorceleur est devenu un expert tacticien en Tétris^^

- Je me suis intéressée sérieusement à la photo et à des notions barbares telles que « mise au point », « balance des blancs », « vitesse d'obturation »…  Pour mes premiers billets, j’étais très frustrée de voir que les images ne rendaient pas justice à mes formules préférées. Le résultat est encore bien inégal mais je progresse et c'est gratifiant !

- J’ai beaucoup appris : des techniques, des astuces, comment cuisiner certains ingrédients… C’est incroyable l’émulation que peut produire le fait de publier ses sortilèges, comme ça pousse à se lancer des défis. Du coup, je passe – bien à tort – pour une experte en cuisine auprès de mes cobayes, parce que je fais moi-même la pâte feuilletée (chose que je n’aurais jamais faite il y a un an).

- L’ensorceleur et moi on a pris l’habitude d’aller courir tous les dimanches en plus de nos deux cours de danse par semaine, du coup on mange bien sans culpabiliser ;)


C’est une drôle d’aventure de tenir un blog, et si elle est si palpitante
c’est grâce à vous, Voyageurs, alors
MERCI !
(et revenez vite, la prochaine fois il y aura de la brioche !)

* Dans la réalité je ne dis pas « saperlipopette » mais bon, c’est un Donjon tout public alors… (En attendant, Les CMF, mon dessert ultime préféré, n’ont toujours pas de photo correcte malgré moult tentatives. La bonne excuse hein ? Mais je t’en reparlerai, promis !)
** « C’est pour les photos » : ces mots planent telle une incantation prophétique autour du Donjon…

10 commentaires

  1. Je reviendrais vite pour la brioche! En attendantm, félicitation et surtout longue vie à ton jolie blog. Je partage aussi les mêmes expériences que toi, découvertes de nouveaux produits et ustensils de cuisine, une nouvelle manière de cuisiner (plus diversifiée et plus saine)...Et c'est vrai, on s'amuse beaucoup même si un blog prend du temps!
    Très bonne journée!

    RépondreSupprimer
  2. Joyeux anniversaire à ton blog :)

    (et j'adore "saperlipopette" c'est un mot tellement charmant !)

    RépondreSupprimer
  3. Joyeux blogniversaire !!!
    Si tu savais comme j'ai hâte de retrouver mon four pour faire des machins crousti aux noix !!!
    J'ai fait les lentilles "à la Grenadine", l'autre jour, nickel ! Et si le temps reste aussi moche, je fais ta garbure !
    Bises, à bientôt !!!

    RépondreSupprimer
  4. Joyeux bloganniversaire! j'ai pas toujours le teps de te laisser un petit mot mais je lis assez regulièrement tes articles!
    [ah les photos... toutes mes feliccitations, toi qui a progressé.. moi j'ai l'impression que j'en suis toujours comme au point de départ...]

    RépondreSupprimer
  5. Joyeux blog'anniversaire copine ! C'est fou, en te lisant, j'ai cru que tu écrivais mon histoire ! Je me retrouve mais alors parfaitement dans tout ce que tu dis, de A à Z (ou presque) ^^

    RépondreSupprimer
  6. Une année à galoper dans le Donjon pour survivre aux menaces (réelles ou imaginaires).
    Une année à s'empiffrer de saveurs étranges et approximatives ayant germé dans l'esprit dément de la Sorcière.
    Une année de bosses, de brulûres, d'entorses et de commotions en tout genre.
    Une année de ridicule et d'humiliation...

    Finalement, avec sa mémoire de poisson rouge, sa couardise et sa goinfrerie kamikaze, Preums est définitivement fait pour vivre dans le Donjon !

    D'ailleurs Preums gambade gaiement dans le Donjon en couinant d'allégresse : il a un an ! Il le sait car il a entendu la Sorcière et l'Ensorceleur dire que le blog avait un an.

    "le blog".

    Avec un de telles consonances, Preums est sûr que c'est bien de lui qu'on parlait. On lui a fait cadeau d'un nouveau surnom ! Chouette !

    RépondreSupprimer
  7. Merci merci les gens ! Je vois que les sorcières/blogueuses passent à peu près toutes par les mêmes étapes, c'est marrant ! (mais logique en fait)
    Arsinoe : ça me fait drôlement plaisir que tu testes les sortilèges, et là, c'est vrai que le temps se prête pas mal à la garbure^^

    RépondreSupprimer
  8. Bon double anniversaire alors !

    Pour tes photos, elles sont toujours super chouettes et me donnent toujours envie de dévorer tes découvertes. Malheureusement, le contenu des recettes me découragent systématiquement : j'ai pas les ingrédients, j'ai la flemme, y'a toujours une excuse bidon mais valable (si si, c'est possible). Alors à chaque fois je me console en me disant qu'il doit bien y avoir moyen de te mettre la main dessus pour goûter à la version originale. C'est quand que vous revenez à Bordeaux ? ^^

    RépondreSupprimer
  9. Et puis avec ta princesse à t'occuper, j'imagine que tu as moins de temps pour cuisiner (je participe au stock d'excuses tu vois^^). On ne rentrera peut-être pas à Bx cette année (pour cause voyage de noces) mais la prochaine fois, promis, on se fait un gueuleton !

    RépondreSupprimer