Compote de pommes médiévale – recette historique au lait d’amande


Une compote de pommes, rien de plus simple… J’ai même hésité à t’en parler, Voyageur, mais finalement, la bonne cuisine ce n’est pas que des sortilèges compliqués : un fruit, une cuisson douce, un petit tour de magie médiéval… inutile de se compliquer la vie !



Au départ, je comptais faire une compote de pommes toute simple et légère pour accompagner un bon gros gâteau épicé (celui qu’on aperçoit sur les photos*). Et puis je me suis rappelé une formule qui avait tout l’air magique, notée il y a des lustres dans un vieux cahier de recettes, de compote médiévale. Dans la recette d’origine, on fait soi-même son lait d’amande en pilant des amandes dans un mortier avec du sucre, puis en mêlant la pâte obtenue avec de l’eau et en passant le tout à l’étamine. Comme j’ai eu la flemme pitié du Chaudron (déjà fort occupé à envoûter un chouette gâteau**), j’ai simplifié cette étape en utilisant un peu de purée d’amande, ça marche très bien. Sans sucre ni épices, un peu acidulée mais adoucie par l’amande, cette potion est excellente, surtout avec une part de gâteau-mystère fort en goût***.

* La Sorcière devient très fort en teasing, tu ne trouves pas ?
** Encore une petite couche...
*** De mieux en mieux…
 
 
 
Ce qu'il faut mettre dans le Chaudron

1 kg de pommes à cuire (poids épluchées et évidées)

40 g de purée d’amande

25 cl d’eau
½ citron
1 pincée de sel
  • Éplucher les pommes et les couper en gros morceaux. Les placer dans une casserole à fond épais avec l’eau et le jus du citron ; faire cuire jusqu’à ce que les pommes soient fondantes (environs 15 minutes). Puis, égoutter les pommes en conservant le jus de cuisson.
  • Mesurer 10 cl du jus des pommes et y mélanger la purée d’amande et la pincée de sel. Verser sur les pommes et mixer finement, ou écraser à la fourchette si on préfère garder des morceaux. Remettre sur feu doux en remuant à la cuillère en bois pour 2 minutes.
 
 
La prochaine fois, il se pourrait bien que je te présente officiellement le merveilleux gros gâteau aux noix qui a servi de prétexte à cette belle compote...








 

 

8 commentaires

  1. j'adore les ingrédients et la mise en scène!! ^^
    qu'attendons-nous pour festoyer?! ;)
    bises

    RépondreSupprimer
  2. Le gâteau!...le gâteau!...le gateau!...

    RépondreSupprimer
  3. Mon ménestrel favori est grand amateur de compote de pommes (quasi seule façon de lui faire manger des fruits), mais assez difficile de ce point de vue. J'essaierai en petite quantité pour voir s'il l'apprécie.

    RépondreSupprimer
  4. Dis donc tu t'amuses à Vaugrenier toi ! Très belles photos ^^ Et serait-ce le fameux gâteau aux noix dont tu m'as parlé ? ;)

    RépondreSupprimer
  5. Le gâteau très bientôt, promis !
    Je me suis bien amusée à Vaugrenier mais j'ai encore plus divertis les promeneurs qui m'ont vue déballer mon attirail pour les photos :)
    Vos commentaires me font très plaisir !

    RépondreSupprimer
  6. Belle présentation mystérieuse et automnale ! La purée d'amande est une idée merveilleuse...je suis fan !
    bises

    RépondreSupprimer
  7. Une scène ordinaire au Donjon.

    L'Ensorceleur : " Où sont passées les citrouilles ?"
    La Sorcière : "Parties à vau-l'eau..."
    L'Ensorceleur : "Et la compote de pommes ?"
    La Sorcière : "Vaugrenier."

    *Bruit de calvacade : Preums se rue au grenier en se disant que la Sorcière doit être enrhumée.*

    RépondreSupprimer