Un déjeuner au bord de la mer {rouleaux de sole sur tian provençal}


Le premier jour de l’été, le retour du soleil, la fête des troubadours, le solstice d’été… C’est fête au Donjon, et pour l’occasion le Chaudron a cliqueté, agité ses leviers en tous sens et crachoté un joli plat plein de couleurs et de légèreté :


Comme tu l'as constaté la dernière fois, le Donjon est envahi de courgettes ! Il faut dire que quand on vit dans le sud-est, c’est vraiment le légume incontournable de l’été. La chance c’est que par ici elles sont excellentes, surtout les petites courgettes-fleur de Nice : environs 4 cm de diamètre, moins de 20 cm de long, pas de pépins et qui rendent peu d’eau à la cuisson. Le chaudron (toujours dans les bons coups) se les est appropriées pour ce sortilège tout simple de tian provençal aux légumes, poisson et herbes des collines, parfait pour un déjeuner au soleil.
Pour ne pas dessécher les fragiles filets de sole, on cuit ce sortilège en deux fois. Les légumes d’abord : les pommes de terre cuisent dans le jus des tomates et courgettes avec les aromates. Puis on dépose sur ce lit parfumé des filets de sole étroitement enroulés autour de dés de citrons confits et on repasse au four pour cuire le poisson, pas trop longtemps pour qu’il soit fondant.

Ce que le Chaudron a envoûté
(pour deux aventuriers)
400 g de filets de sole
3 grosses pommes de terre
6 petites courgettes
20 tomates cerise
1 petit oignon cébette
1 citron frais
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 branche de romarin
1 branche de thym
2 gousses d’ail
Sel
  • Éplucher les pommes de terre et les couper en tranches fines. Les faire précuire 5 minutes dans une grande casserole d’eau salée. Égoutter puis répartir au fond d’un plat.
  • Émincer la cébette bien fin, couper les courgettes en tranches fines (inutile de les éplucher si elles sont bio) et les tomates en quartiers. Répartir tous les légumes sur les patates. Arroser de 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et saupoudrer de sel, thym et romarin. Disposer par-dessus les gousses d’ail en chemise. Enfourner pour 20 minutes à 200°C.
  • Pendant ce temps, récupérer l’écorce du citron confit (on n’utilise pas la pulpe), la rincer et la sécher. La détailler en tout petits dés.
  • Étaler les filets de sole côté peau dessous, les arroser d’un filet d’huile d’olive et répartir dessus les dés de citron confit. Rouler les filets, les disposer sur les légumes et remettre au four pour 20 minutes à 180°C. Servir avec un citron frais coupé.

En lançant ce sortilège, je me faisais la réflexion que l’endroit où on vit doit forcément influencer la manière de cuisiner. C’est ce qui m’est arrivé lorsque j’ai posé mon Donjon à Nice. Bien sûr, le fait de me fournir en légumes et fruits auprès d’une AMAP locale joue beaucoup, mais il y a aussi l’huile d’olive que j’ai appris à apprécier, le fait de commencer une bonne partie de mes sortilèges en faisant rissoler des oignons (rien de mieux que l’odeur des oignons frits pour donner une faim de grand méchant loup !), les recettes du coin qu’on découvre par hasard et qu’on essaie de reproduire… Ca vous est arrivé aussi ?

6 commentaires

  1. Ce plat me semble absolument super pour fêter l'Été!!!! Je garde cette belle idée!

    RépondreSupprimer
  2. trop bon je note ! J'ai justement des filets de sole dans le congélateur !

    RépondreSupprimer
  3. Miam, j'adore les tians de légumes !

    RépondreSupprimer
  4. Une superbe idée !! Vivement le retour du soleil, que je puisse tester !!

    Sinon, pour te répondre, j'ai effectivement constaté qu'en vivant dans le Sud-Ouest, je ne cuisine pas de la même façon que ma famille qui vit dans le nord ou en région parisienne.
    Et ici aussi, ça commence souvent par un oignon et un peut d'huile d'olive ^^

    RépondreSupprimer
  5. Merci damoiselles !

    @ Julie : Dans le Sud-ouest, ma famille cuisine plus au beurre, ou à la graisse de canard, mais toujours avec de l'oignon bien sûr^^ Je pense que c'est une base incontournable, ça sent tellement bon ! Pour ma part, c'est après avoir déménagé que je m'y suis vraiment mise, j'ai pris les habitudes de ma nouvelle région assez facilement en fait !

    RépondreSupprimer
  6. Preums observe l'Ensorceleur qui observe lui-même une courgette, avec un air ennuyé. Il l'entend même murmurer :

    " 20 cm de long ! 4 cm de diamètre ! Bordel, est-ce qu'Elle essaie de me faire passer un message ?!"

    RépondreSupprimer