Dans la mélasse {de grenade}



Oyez oyez bonnes gens, nobles passants, manants et gueuses !

Nouvelle attraction dans le Donjon de la Sorcière (à droite après le marais aux grenouilles) : chaussez vos patins et venez patiner dans la mélasse ! Moult réjouissances et grand amusement vous y attendent !



* L’Envoûteur me dit qu’il n’a jamais entendu cette expression « patiner dans la mélasse », est-ce que je suis la seule à l’employer ?



Eh oui, en ce moment au Donjon on est dans la mélasse ! Pas jusqu’au cou, rassure-toi, ça ne risque pas tu vas comprendre pourquoi.

Mais d’abord, qu’est-ce que c’est que la mélasse de grenade ? Il s’agit d’un sirop épais très parfumé au goût acidulé et sucré, plutôt aigre-doux, qu’on utilise comme un condiment. Dans les cuisines libanaise (encore ? Encore !) et turque, on le retrouve en assaisonnement de salades, dans les tartinades végétales, pour faire mariner des viandes... Cet ingrédient mystérieux qui surgissait au détour de quantité de sortilèges, c’est la quête du Graal pour s’en procurer : tu cherches, tu te démènes et ta besace reste vide. J’ai renoncé pendant un moment et puis j’ai trouvé la recette d’Edda sur sont très beau blog Un déjeuner de soleil : très appétissant et tellement simple à ensorceler que ça vaut franchement le coup de la préparer soi-même !

Le terme mélasse n’est pas parfaitement approprié car il ne s’agit pas là de résidu de sucre mais de jus de grenade réduit, cependant il décrit précisément la texture épaisse que prend le sirop. La recette est très simple : il faut du jus de grenade, un peu de sucre et de jus de citron, mettre le tout à mijoter et laisser réduire. Beaucoup réduire : j’ai envouté 1 litre de jus de grenade pour obtenir environs 20 cl de sirop. Quand je te disais qu’on ne risquait pas d’être dans la mélasse jusqu’au cou !^^




Ce qu'il faut mettre dans le Chaudron
1 l de jus de grenade (bio et frais si possible)
Jus d’1 citron
2 cuillères à soupe de sucre

  • C’est très simple : mélanger tous les ingrédients dans une casserole (à fond épais c’est mieux). Porter à ébullition et laisser mijoter à feu modéré en remuant de temps en temps. 
  • Laisser cuire le temps que le liquide réduise et devienne sirupeux, un peu comme du sirop d’érable. Il épaissira encore en refroidissant, donc ne le laisse pas trop réduire sous peine d’obtenir du caramel. Plus on le laisse cuire et réduire, plus le sirop sera sucré, c’est une question de goût bien sûr… 
  • Stériliser un petit pot en le lavant à l’eau très chaude savonneuse et en le faisant sécher 10 minutes au four à 110°C. Remplir le pot de mélasse chaude. On peut ensuite la conserver au frigo (la mienne a été faite il y a 2 semaines et elle est toujours bonne.




On obtient au final un tout petit pot de sirop, suffisant car il s’utilise en petite quantité, comme un condiment. J’ai déjà testé pour assaisonner une sublime salade de tomates et de graines de grenade (à la place du vinaigre), une cuillère pour adoucir un caviar d’aubergine, et dans un petit mezzé miracle dont je te parlerai la prochaine fois : le mohammara. J’ai aussi dans l’idée que ce serait parfait pour relever la saveur d’un bol de fraises, et même pour laquer des magrets de canard (encore une idée à griffonner dans le petit grimoire^^).




5 commentaires

  1. Génial ! A une époque lointaine j'avais essayé d'en chercher aussi mais en vain ... comme la relish verte par exemple .
    Donc le mieux c'est de le faire soi même . Pas évident par contre de trouver les grenades non plus ;)
    J'avais vu une recette de Cyril Lignac où il enrobait son poulet de melasse de grenade avant cuisson , ça avait l'air top !

    RépondreSupprimer
  2. Et sur des tartines, ça doit être pas mal non plus, non ?

    RépondreSupprimer
  3. @ Chouchie : Merci pour ton commentaire enthousiaste ! L'idée de Cyril Lignac me plait bien, je vais essayer. Pour les grenades j'en trouve assez facilement en grandes surfaces, mais c'est tellement galère de les presser pour ne récolter que peu de jus que pour cette recette je te conseille d'acheter plutôt une bouteille de pur jus de grenade frais. Les grains que tu vois sur la photo ont été utilisés dans une salade de tomates et un bol de pêches fraiches au crumble ;)
    @ Hécate : la mélasse de grenade a un goût aigre doux qui en fait un bon assaisonnement mais je ne suis pas sûre que ce soit terrible en tartines...

    RépondreSupprimer
  4. [Preums]

    Dans le Donjon, la coach en rire maléfique "tendance" entraîne la Sorcière :
    " Ca ne va pas du tout ma chéwie ! C'est pas moderne le "Mouahaha ha ha ha... !". Allez, répète après moi : "Mohammara ah ah ah... !"

    RépondreSupprimer
  5. Ouais ben hyper simple en somme!!! Faut que j'essaye alors pour la science :-)

    RépondreSupprimer