Granola salé du bûcheron {paprika fumé - sirop d’érable}


Une petite potion à base de flocons de céréales, ça faisait longtemps, hein ? Non ? Tu es sûr ? Allons, ne sois pas rabat-joie Voyageur, ce ne sera que le troisième sortilège de granola poignardé au mur du Donjon, et puis celui-ci est un peu particulier puisqu’il est… salé, eh oui ! Ca croque, c’est plein de graines, ça a un petit goût de paprika fumé et de sirop d’érable très « forêt canadienne », avec en prime un effet magique des plus utiles dont je te parlerai plus loin.
 

Bon, je crois qu’il est temps de te révéler la triste vérité sur la conception d’un sortilège made in Donjon :
L’Association d’Idée
…pas terrible, je sais. Et pourtant ça marche (presque toujours, mais ne va pas chipoter). Exemple :
Au moment de choisir parmi les fioles et sachets de poudre de perlimpinpin qui s’entassent sur les étagères de l’atelier quels composants serviraient de liant pour amalgamer les flocons, je me suis dit qu’un peu de sucré ferait plaisir à l’Ensorceleur qui prise grandement le sucré-salé. L’odeur rustique du paprika fumé et cette belle feuille d’érable séchée qui orne le Donjon m’ont fait penser aux forêts du Canada et aux bûcherons à gros bras, alors j’ai mis du sirop d’érable. Logique (donjonesque, certes).
Mais ne va pas croire que je fais n’importe quoi sous prétexte que ça fait joli / que ça sonne bien. Non non (quoi que…). Dans ce sortilège, le sirop d’érable apporte sa saveur boisée en harmonie avec le goût fumé sans trop sucrer le granola. Pour les céréales  je te conseille une base plutôt neutre de flocons d’avoine bons pour la santé, des flocons de sarrasin pour leur parfum, et des flocons de kamut très croquants au petit goût de noisette.
 

 

 

Ce que le Chaudron a bûcheronné

200 g de flocons de céréales

(100 g sarrasin + 70 g avoine + 30g kamut)
50 g d’amandes entières
100 g de graines (lin, sésame, courge, tournesol)
1 cuillère à café de paprika fumé
1 cuillère à café rase de sel fin
1 blanc d’œuf
40 g d’huile d’olive
20 g de sirop d’érable
60 g de tomme de montagne vieille
  • Toaster les flocons sur la plaque du four 10 minutes à 160°C.
  • Faire dorer les amandes à sec dans une poêle 5 minutes et les hacher grossièrement.
  • Râper finement le fromage et le mélanger dans un grand bol au blanc d’œuf battu, au sirop d’érable et à l’huile d’olive. Ajouter le sel et le paprika et bien mêler.
  • Verser les flocons, les amandes et les graines dans l’appareil au fromage en mélangeant à la fourchette.
  • Étaler sur la plaque du four et faire dorer à 170°C 20 minutes environs. Laisser refroidir, casser en pépites, et conserver dans un bocal hermétique.
 
Notes aux Sorciers :
Pour le fromage, j’ai utilisé le dernier morceau de la très bonne tome de montagne de mon AMAP qui avait un peu séché, très pratique pour la râper facilement. Donc si tu as un vieux rogaton de fromage qui traine, ne jette pas, voici son heure de gloire !
Combien de temps se conserve le granola ? Je dirais que si tu te poses la question c’est que le tien est probablement raté, mais bon, je ne veux pas être désagréable, alors disons que dans le Donjon il a tenu 3 jours dans un bocal fermé hermétiquement et il était comme au premier jour. Après, il n’y en avait plus. 
Une autre version très différente du granola salé qui m’a donné envie de composer ma formule chez Green Me Up !
Et bien sûr, c’est un sortilège transformable à souhait, en variant les flocons de céréales, les graines, les oléagineux, les épices…
 
- L’effet magique bonus -
le granola salé est excellent sur un bol de velouté de légumes, fait croquer les salades (testé sur une salade de chou blanc et fenouil très finement émincés : extra), donne du peps à de simples légumes cuits au four… Bref, ça a tout l’air de la solution parfaite pour faire ingurgiter des légumes aux petits lutins difficiles (et aux grands qui le sont parfois davantage^^).
 
 
 
Je profite de ce billet pour te recommander le site internet « La cuisine des épices » où j’ai débusqué ce merveilleux paprika fumé, ainsi que moult autres bonnes choses dont je te parlerai très bientôt. J’ai reçu mon colis trois jours après avoir passé la commande, tout était très soigneusement emballé et étiqueté, avec plusieurs sachets d’échantillons en cadeau (de gros échantillons en plus) et des conseils de stockage et de recettes écrits à la main sur les étiquettes. C’est très agréable de sentir qu’il y a des vrais gens qui ont préparé mon colis en prenant la peine de rajouter leurs petites astuces, on est loin des traitements de commandes impersonnels fait par des machines. C’est humain et ça fait du bien ! Point essentiel bien sûr : les épices sont toutes excellentes et très fraîches.
Je rappelle, comme expliqué ici, que je ne publie aucuns billets sponsorisés, j’ai effectué chez « La cuisine des épices » une commande tout ce qu’il y a de plus ordinaire, j’ai été enchantée du résultat et je trouve qu’ils méritent bien un peu de réclame. Voila qui est fait !






 

 

17 commentaires

  1. Ah, voici donc cette fameuse recette au paprika fumé ! Ben alors, tu vois, autant tu étais étonnée de mon Caprice des Dieux cuit, autant je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il y ait du fromage dans ton granola ! ;)Pour les grands lutins difficiles, tu penses à un gnome en particulier ? ^^

    RépondreSupprimer
  2. Une recette qui va rapidement trouver sa place, je crois que j'ai du comté un peu sec dans un bac du frigo.
    Après pour les flocons, j'ai pas forcément les mêmes, mais on s'en accommodera...
    Et nous ferons sans ce joli paprika fumé.

    RépondreSupprimer
  3. @ Nanie : je pensais en effet à quelqu'un que tu connais^^ Le fromage sert de liant, à vrai dire son goût se fond dans la préparation.
    @ Hécate : C'est exactement ça, une recette à transformer en fonctionde ce que tu as et de ce que tu aimes !

    RépondreSupprimer
  4. Alors, pour moi quand on me parlait de granola je pensais forcément aux délicieux gâteaux mais à force de voir des recette de Granola il va falloir que je me mette à la page ^^
    En tout cas ta recette me donne envie de voyager dans le grand froid du Canada :)

    RépondreSupprimer
  5. Oh oui, ils sont bons ces biscuits ! Je t'encourage à tenter le Granola maison, ça ne te fera pas traverser l'océan mais ça change les repas !

    RépondreSupprimer
  6. J'aime franchement beaucoup l'idée du granola salé... et tu me prends par les sentiments! J'adore le sirop d'érable (et ce n'est pas parce que je suis Canadienne) et le paprika fumé:)

    RépondreSupprimer
  7. Recette réalisée cet après-midi, je viens de réaliser en relisant ton article que j'ai oublier de mettre le blanc d'oeuf...
    Cela n'empêchant pas que c'est à se taper le cul par terre, comme diraient les anciens !
    Pas de paprika fumé, mais j'ai rusé : j'ai pris du paprika normal et j'ai mis du sel des Vikings, un sel fumé (et un peu poivré), je pense que le résultat doit être assez proche du tien de ce côté.
    Je vais mettre la recette dans mon arbre, faut partager ce qui est bon. D'ailleurs j'attends avec impatience le dîner pour y tester le granola dans une soupe de potimarron...

    RépondreSupprimer
  8. Je connais des bûcherons qui, entre ton superbe granolas salé tout croquant et mon gâteau datte-pommes-coco, perdraient la tête avec tant de gourmandises !
    Bises gourmandes,
    Andréa

    RépondreSupprimer
  9. @ Kim : J'ai pensé à toi en faisant ce granola justement ;)
    @ Hécate : ben c'était bien la peine d'attendre d'avoir des œufs ^^ J'ai déjà eu dans les mains du sel fumé, c'est trè bon, je pense que ça doit bien donner le goût en effet. Après c'est une recette facilement adaptable, je suis sûre que ta version est terrible !
    @ Andréa : Et on leur met une petite salade avec ça, à nos bûcherons ! J'ai bien retenu ton gâteau, il me semble que j'ai encore des dattes medjouls excellentes du reste...

    RépondreSupprimer
  10. je fais régulièrement des granolas sucrés mais pas encore testé de granola salé. tu as trouvé pleins d'utilisations que me tente bcp notamment dans les salades

    RépondreSupprimer
  11. Oui tu parles d'une cuisinière, j'attends d'avoir un ingrédient, puis j'oublie de le mettre >_<
    Mon granola est moyennement en pépite, peut-être dû à cela ? De toute façon, c'est un sortilège que je referai c'est sûr ! (pour l'instant le gros pot est encore vivant, d'autant que le ménestrel considère d'un oeil louche ce type d'aliment...il est très "normal" niveau alimentation, c'est vraiment le type qui a été élevé aux petits pots tout fait et chocapic, curieux mais pas trop, faudrait pas que ça s'éloigne trop de la popotte de la tradition maternelle...)

    RépondreSupprimer
  12. Un granola vraiment surprenant, c'est audacieux et j'aime l'audace en cuisine, je dis donc un grand bravo pour cette recette de granola aussi originale que surprenante.

    RépondreSupprimer
  13. @ Hécate : Ca ferait plus de rochers amalgamés avec le blanc d'œuf en effet. Vu ce que tu cuisines, je ne doute pas que ton ménestrel domestique soit quand même plus aventureux que la moyenne ;)
    @ Géraldine : Merci beaucoup, homonyme !

    RépondreSupprimer
  14. Je suis totallement en accord avec toi, vive les associations d'idées/aliments. A voir celle-ci a particulièrement bien réussi. Je n'avais jamais pensé au granola salé et me contentait de saupoudrer mes soupes de graines !

    RépondreSupprimer
  15. Je pense aussi que souvent les associations d'idée ont une origine logique, c'est pour ça que ça fonctionne. Ah, les petites graines, moi aussi j'en mets partout !

    RépondreSupprimer
  16. Vraiment original ce granola ! je suis fan !

    RépondreSupprimer
  17. L'Ensorceleur plante une autre aiguille dans la poupée vaudou dont la seule particularité est de porter un T-shirt blanc orné d'une feuille d'érable rouge.
    "Ah ça lui fait penser aux bûcherons à gros bras, hein ? Je vais leur en foutre, moi, des gros bras..."

    RépondreSupprimer