Crème de haricots blancs fumée

Avant toute recette, j’espère que tu as passé un joyeux Noël Voyageur, et je te souhaite d’avoir été aussi gâté que moi ! Si tu veux savoir (comment ça, tu n’as rien demandé ?) le Donjon s’est retrouvé équipé d’un nouvel instrument de sorcellerie tout rutilant, qui fait à peu près 3 millions de choses, et qui va me faire gagner un temps monstre dans l’atelier : le robot multifonction Magimix ! Je ne l’ai pas encore baptisé, je pensais à R2D2 mais vu les possibilités de la chose, Goldorak serait plus approprié ! Voila voila, la séance « je me la pète avec mon nouveau joujou », c’était cadeau !^^




Je ne sais pas ce que tu en penses mais à part ça c’était un drôle de Noël : il a fait tellement beau et doux qu’il y a une semaine j’allais encore à l’aventure pour mes dernières quêtes du réveillon sans manteau, pas un temps à allumer la cheminée et à enfumer le Donjon quoi. Ce qui m’amène par une transition des plus habiles – mais si, tu vas voir ! – au sortilège que je t’ai préparé aujourd’hui : une crème toute douce et veloutée de haricots blancs au bon goût de paprika et de bacon… fumés. Tu vois, quand je te disais ! Ca tombe bien, paraît que la vague de froid arrive, enfin. Moi ça commençait à me manquer le froid bien piquant de l’hiver (enfin, restons relatifs, le donjon est sis à Nice hein), et à m’inquiéter aussi, j’ai vraiment l’impression que le temps devient de plus en plus anarchique et ça produit de drôles d’effets sur la planète. Par exemple cette année le maraicher de mon AMAP nous a proposé encore 3 paniers pour janvier alors que d’habitude les contrats se terminent à Noël. Ça c’est un effet gentil évidemment, mais je soupçonne que les effets pas sympas, voire graves seront bien plus nombreux…


Mais revenons à cette petite soupe, ou crème, au choix, ça dépend de la quantité de liquide que tu ajouteras. Tu peux voir sur la photo au dessus que le mienne est plutôt une crème épaisse : c’est bien réconfortant, un peu régressif, et ça fait un bon repas complet rassasiant.

Pour le type de haricots, plusieurs possibilités : soit prendre des haricots assez petits et à peau fine comme les tarbais, excellents en plus, c’est définitivement la solution que je te conseille. Sinon tu peux faire comme moi : prendre de gros haricots lingots qui sont bien farineux (parfaits donc pour faire un velouté) mais passer 1 heure à enlever la peau dure et épaisse après trempage (moins parfaits du coup !). Rien n’oblige à enlever la peau des gros haricots bien sûr mais c’est franchement mieux pour la texture et la digestion…

Bon, une fois la corvée accomplie, il n’y a plus eu qu’à faire cuire le tout, saupoudrer de paprika fumé qui est une petite merveille, et de bacon grillé et croustillant.



Ce qu’il faut mettre dans le Chaudron 
(pour 4 bols) 
500 g de haricots blancs secs tarbais
2 pommes de terre
1 oignon paille
1 poireau
3 branches de céleri
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
2 l de bouillon de légumes ou de poulet
1 cuillère à café de paprika fumé
Sel
8 tranches de bacon

  • La veille, mettre les haricots à tremper dans un grand saladier d’eau fraîche. 
  • Le jour même, émincer l’oignon et le poireau. Les faire revenir quelques minutes dans un peu d’huile dans une cocotte, laisser dorer 5 minutes à feu doux. 
  • Ajouter ensuite les haricots égouttés, le céleri coupé en petits tronçons et les pommes de terre coupées en cubes. Couvrir de bouillon, ne pas saler pour ne pas durcir les haricots. Laisser cuire 1h30. 
  • Pendant ce temps, faire griller le bacon au four sur la grille recouverte de papier cuisson, 15 minutes à 180°C. Les tranches doivent devenir sèches, brunes et croustillantes. 
  • Lorsque les haricots sont bien fondants, mixer la soupe très finement et saler.  Servir saupoudré de paprika fumé, de persil ciselé pour la fraîcheur, et des tranches de bacon émiettées. 

Il ne me reste plus qu'à te souhaiter un beau réveillon pour finir l'année en beauté, et en gourmandise ! Je te concocte plein de bonnes choses pour 2016, reviens vite !

10 commentaires

  1. Ah oui ! Le paprika fumé, depuis que tu m'en avais fait goûté un échantillon, il a bien pris place dans ma cuisine ! J'en ai d'ailleurs racheté dernièrement. J'aime bien en mettre dans ma béchamel par exemple... mais pas que :)

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi il faut que j'en rachète ;) En ce moment je le remplace par du thé fumé mixé finement, c'est pas mal aussi !

    RépondreSupprimer
  3. Elle est top cette soupe une association parfaite de saveurs :)

    RépondreSupprimer
  4. Oh là là que ça m'a l'air bon, ça !!! Le plus compliqué va être de trouver les haricots... Sinon, j'en profite pour te souhaiter une bonne année gourmande, et une bonne santé de fer !!!
    Bisous !

    RépondreSupprimer
  5. Merci les filles !
    @ Arsinoe : Pour les haricots c'est facile à trouver au rayon légumes secs du supermarché. A défaut de haricots tarbais, de petits haricots blancs font très bien l'affaire. Merci pour les vœux, on va faire en sorte de bien se porter (et je ne parle pas du tour de taille des habitants du Donjon ^^).

    RépondreSupprimer
  6. Coucou !

    Meilleurs voeux à toi et ton Preums !

    Voici une recette qui plairait fortement au ménestrel (et à moi aussi).
    Je pense qu'elle va se retrouver prochainement dans mon Arbre (peut-être simplifiée, car pas mal la flemme niveau tambouille ces derniers mois >_<). Mais j'ai du paprika fumé depuis qq mois, nous sommes sauvés !
    Avec des flageolets, ça peut être pas mal aussi !

    Des bisous !

    RépondreSupprimer
  7. Et une très belle année à vous aussi ! Avec des flageolets ça irait certainement très bien (de toutes façons avec le paprika fumé tout passe !), et même avec des haricots en bocal si tu as vraiment une grosse flemme ;)

    RépondreSupprimer
  8. Oh lala j'adore ce genre de soupe! je te la pique!

    RépondreSupprimer
  9. [Preums]
    Hé oui : dans le Donjon, on fume de la crème...

    RépondreSupprimer