Etoiles de Nowell à la noisette et au parmesan

Mais oui, même dans un Donjon de Sorcière renfermant un Preum’s goinfre et névrosé, un Chaudron caractériel, des fioles débordant de mixtures inquiétantes, des bouquins animés, des lutins farceurs et quelques grenouilles violettes, on fête Nowell ! Tu n’imaginais pas, Voyageur, que j’allais laisser passer une aussi belle occasion d’ensorceler de bonnes choses à manger… Justement, voici quelques étoiles que j’ai sauvées pour toi des griffes du Gros Bonhomme Rouge et de l’appétit vorace des lutins :

Velours de chou-fleur au parmesan

Encore une potion fumante dans ton écuelle aujourd’hui Voyageur, très douce, très onctueuse, un peu verte pour faire Chaudronesque, et parfaite pour un soir d’hiver :


Gratin de crozets à la Tétragone mystèrieuse

Je ne t’ai pas abandonné Voyageur, mais le froid a tendance à engourdir mes doigts et mon Chaudron est du coup moins productif*… Pour me faire pardonner et remédier à ton air famélique, voici un petit plat bien chaud et rassasiant : 

* Excuse pitoyable vu les températures et le soleil exceptionnel à Nice en ce moment...



Velouté tout doux au fenouil

Je t’épargne le détail Voyageur, mais le Chaudron passe en mode soupe dès que les températures baissent, cela fait donc plusieurs semaines que les marmites de pot(ion)age se succèdent chaque week-end. Par un heureux hasard, mon Ensorceleur et moi adorons la soupe. La composition varie en fonction des composants de sortilège qui apparaissent dans mes paniers. Celui-ci par exemple, une potion anisée crachouillée par le Chaudron à partir des derniers bulbes de fenouil opalescents de la saison :
Le fenouil étant un légume plutôt aqueux, la potion est très légère et digeste. Comme je voulais qu’elle soit un peu plus rassasiante, je l’ai épaissie avec une poignée de riz soufflé nature (qui a l’avantage de s’imbiber sans nécessiter de cuisson, très pratique pour épaissir une soupe au dernier moment !), pour voir ce que ça donne. Le résultat est très doux, j’ai trouvé que le goût léger des flocons de riz s’accorde très bien avec celui subtil du fenouil. Mais pour relever un peu tout ça, et parce que j’aime beaucoup beaucoup la saveur anisée, j’ai ajouté un trait de pastis, pour voir ce que ça donne encore^^ Et tu peux me croire (ou mieux : essayer par toi-même !), ça donne vraiment bien !

Ce qu'il faut mettre dans le Chaudron
4 bulbes de fenouil
2 branches de céleri
1 cube de bouillon de légumes bio dans 75 cl d'eau
½ verre de flocons de riz
2 cuillères à soupe de pastis
sel, poivre

  • Couper les fenouils en gros morceaux et le céleri en tronçons.
  • Mettre les légumes dans une casserole, couvrir d’eau, émietter le cube de bouillon. Cuire une heure à couvert et à feu doux.
  • Mixer finement au mixeur plongeant, ajouter le riz soufflé, laisser reposer une minute et mixer à nouveau.
  • Réchauffer doucement en ajoutant le pastis, le sel et le poivre.