Les huiles essentielles en cuisine


Pas de petit plat aujourd’hui Voyageur, mais une page envolée de l’étude en vert de la Sorcière !

Comme tu as pu le voir ici ou là, j’utilise parfois les huiles essentielles dans mes formules magiques. J’ai commencé à m’intéresser à ces intrigantes petites fioles il y a deux ans, par pure curiosité d’abord, et plutôt pour un usage cosmétique.
Je n’imaginais pas que le parfum des fruits, herbes, épices et fleurs puisse être capturé de manière aussi fidèle, que le rendu serait aussi dense, pur, coloré. D’un coup c’est tout un monde de possibilités qui s’est ouvert à mon Chaudron émerveillé. Il faut dire que les huiles essentielles ont toutes sortes d’avantages :
- elles parfument intensément moult sortilèges, grâce à quelques gouttes seulement, ce qui est à la fois pratique et économique,
- ce sont des parfums parfaitement naturels qui remplacent avantageusement les arômes artificiels,
- elles sont parfaites pour retrouver des arômes difficiles à rendre en cuisine comme l’anis par exemple, ou le citron sans l’acidité,
- c’est extra pour tester des trucs (évidemment^^): comment découvrir autrement le parfum suave de l’Ylang ylang par exemple ?



Avant tout, il y a des choses importantes à savoir quant à l’utilisation de ces petites fioles magiques, et plutôt que répéter les conseils et indications dans chaque nouvelle recette, je vais tout centraliser ici.






Les huiles essentielles c’est quoi ? il s’agit de l’essence même des plantes extraite par distillation à la vapeur d’eau, ou par pression à froid dans le cas des essences d’agrumes.

Comment les choisir ? On doit trouver sur le flacon l’indication du nom latin de la plante et sa provenance. La garantie H.E.B.B.D. (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie) et un bon indicatif. Il est très important que les huiles essentielles utilisées en cuisine soient bios, c’est-à-dire pures et naturelles, certifiées sans pesticides. On trouve dans ces flacons une concentration d’arômes mais on avale aussi une concentration de pesticides et autres cochonneries si on choisis des huiles de mauvaise qualité.

Précautions : les huiles essentielles sont un concentré très puisant des parfums mais aussi des actifs des plantes. Elles ont d’abord été utilisées pour leurs propriétés médicinales, leur effet sur l’organisme n’est donc pas à prendre à la légère. Elles ne doivent jamais être utilisées dans l’alimentation des bébés, des enfants de moins de 5 ans, des femmes enceintes. Les personnes ayant un terrain allergique doivent aussi être prudentes.



Principes de base alchimiques

Le mélange : Il faut retenir une chose : les huiles essentielles sont hydrophobes, c'est à dire qu’elles ne sont pas miscibles dans l’eau. Pour les incorporer à un sortilège, il est donc nécessaire de les mélanger au préalable à un corps gras (huile, beurre, purée d’oléagineux, jaune d’oeuf…), sucré (miel, sirop) ou alcoolique.

Attention au dosage : ces substances sont tellement concentrées que quelques gouttes suffisent à parfumer un plat entier. Ca surprend au début, on a tendance à vouloir en rajouter, mais il faut vraiment suivre le nombre de gouttes indiqué dans les recettes. La quantité dépend bien sûr de la puissance de l’huile, par exemple, l’huile essentielle d’orange est moins puissante que celle de cannelle (qui parfume déjà tout un cake avec une seule goutte). Dans le doute, il vaut mieux s’en tenir à une goutte par plat quitte à ajuster la fois suivante. Si on cuisine une toute petite quantité de potion magique, la technique du cure-dent est parfaite : tremper le cure dent dans une goutte d’huile essentielle et le plonger dans la préparation en remuant pour diffuser le parfum.

Je découvre petit à petit l’univers parfumé des huiles essentielles et comment les utiliser dans le Chaudron, je suis encore une alchimiste débutante et mon laboratoire reste modeste. Voici celles que j’utilise le plus : orange, orange sanguine, citron, bergamote, menthe poivrée, anis, fenouil.
Tu peux les retrouver dans ces sortilèges par exemple : les crêpes, les financiers à la bergamote, la glace à la menthe poivrée, la sauce saumon et lait de coco, les carrés de céréales...

Une petite potion bonus : l’infusion anisée spéciale digestion

Ce quon met dans le Chaudron
(pour 2 tasses)
500 ml d’eau
1 cuillère à café de miel
1 goutte d’huile essentielle d’anis
1 cuillère à café de graines de fenouil vert
  • Empaqueter les graines de fenouil dans deux morceaux de gaze (ou dans deux boules à thé).
  • Mélanger l’huile essentielle d’anis au miel, répartir dans deux tasses ajouter le fenouil puis l’eau frémissante.
  • Laisser infuser quelques minutes avant de déguster. C’est délicieux et parfait après un repas copieux (genre cassoulet…)


Si tu veux en savoir davantage, grâce à des Ensorceleuses beaucoup plus expertes que moi, je te recommande les remarquables parchemins suivants :
Les huiles essentielles culinaires, Ariane Erligmann, Edisud
Et pour aller plus loin et découvrir les vertus thérapeutiques des huiles essentielles, un excellent grimoire de référence :
Ma Bible des huiles essentielles aux éditions Leduc.s, écrit par Danielle Festy, pharmacienne d’officine et spécialiste du sujet.
 

Images : Aromazone

Pâtes à la truite rosée et au lait de coco

Toujours en appétit, Aventurier ? C’est drôle mais je m’en doutais ^^ Alors voici un petit plat rassasiant, léger et un brin exotique :

La tarte d'enfance pommes et cannelle

Lors de ta dernière visite je t’ai parlé de gâteaux et je parie que ça t’a mis en appétit Voyageur, c'est l’occasion de te faire goûter à ma tarte aux pommes !



La 3ème fête des gâteaux à Grasse

Quelque chose me dit que tu aimes la pâtisserie Voyageur (ne cherche pas à comprendre comment je le sais, c’est un pouvoir spécial de Sorcière), et si tu vis dans le sud-est de la France voici une information qui devrait t’intéresser :
Dimanche 25 septembre, de 14h à 18h, l’Association des Pâtissiers de Restaurant Côte d’Azur (APRECA) organise la 3ème fête des gâteaux  à la Bastide Saint-Antoine de Grasse. L’entrée est gratuite pour permettre au plus grand nombre de Sorcières, Magiciens et autres Invocateurs des pâtisseries d’y participer. Et cerise sur le chapeau pointu, le Grand Sorcier des Pâtisseries Pierre Hermé sera présent et dédicacera ses livres.


Financiers à la bergamote légers comme un nuage

 Tiens, un Voyageur affamé gisant sur le paillasson du Donjon ! Je t’ai abandonné depuis plus d’une semaine et j’en suis vraiment contrite… Laisse moi t’expliquer la raison de mon inquiétant* silence :
- Prend une libraire (moi^^)
+ la rentrée des classes (soit deux semaines de 45 à 50 heures à fourguer des cahiers de TD et Claude Gueux à des élèves neurasthéniques terrifiés par tout ce travail qui les attend**, en essayant de les rassurer parce que, si si, les Liaisons Dangereuses, c’est vraiment passionnant (c'est la pure vérité) et de les convaincre que non non, la Méduse de Lille, ça n’existe pas (mais que la Vénus d'Ille fera très bien l'affaire^^))
+ la reprise des cours de danse (3 heures cette semaine)
= une Sorcière sur les rotules, et aplatie comme une descente de lit… (et un Chaudron qui s’ennuie***).

Mais je t’ai préparé quelques petites douceurs pour me faire pardonner : des petits financiers moelleux et légers au parfum inattendu :




Fusing gratin d'aubergines de la prophétie perdue

Je viens de me rendre compte que je t’ai appâté il y a quelques jours avec une promesse de gratin d’aubergines, que j’ai comme qui dirait oublié. On prétend que les sorcières atteignant leur trentième niveau sèment leurs neurones aux quatre vents… c’est peut-être vrai… Ou bien quelque évènement se trame dans le Donjon ?
De quoi je te parlais déjà ?
Ah oui, revenons au gratin d’aubergines de la prophétie perdue :

Crème glacée pas sage au Bailey's

Salutations Voyageur ! Ca y est, le joli mois d’Août est passé, il est temps de se préparer pour les merveilles de l’automne ! Devine ce qui rend une Sorcière aussi impatiente ? Les citrouilles bien sûr ! Et aussi les potimarrons et les soupes qui vont avec… Mais avant cela, voici une glace délicieusement crémeuse et parfumée qui fait honneur à mon Chaudron d’été :